Amicale Audoise d'Aéromodélisme

& Voitures RC


                                                                   (français)
                                                                   1841-1925
 
 
Inventeur formé à sa propre école, il n'a pour diplôme que son génie. Enrichi "pour l'époque" par ses inventions en téléphonie, il consacre les moyens dont il dispose à l'étude et à la construction de machines volantes.
En 1890, il met en piste l'EOLE et quitte le sol sur 50 mètres.
En 1891, avec un moteur plus puissant, l'EOLE II parcoure 100 mètres au ras du sol.
Né de l'observation du vol des cigognes et des chauves-souris, l'EOLE est un compromis entre ces deux formules.
Les ailes sont faites pour planer; mais, battements à part, elles sont mobiles et réglables en vol dans tous les sens: d'avant en arrière, en surface et en inclinaison. Chacune possède un commande de gauchissement indépendante, les évolutions devant s'obtenir par le jeu du pilote sur toute ces commandes.
Le moteur à vapeur , qui est aussi une invention d'Ader et non la moindre, comprend deux cylindre verticaux alimentés par une petite chaudière à grande surface de chauffe.
La chauffe est assurée par des bruleurs à alcool.
Ce moteur développe 20 cv. et ne pèse que 3 kg. environ au cv.
En ordre de route et pilote à bord, l'appareil pèse 300 kg. soit 10 kg.au mètre carré et 15 kg. au cv.
Cependant il semble qu'Ader ait été quelque peu détourné du progrès aéronautique par la facilité même avec laquelle il concevait et réalisait tout dispositif mécanique.
L'AVION n°III, successeur de l'EOLE, ne fut achevé qu'en 1897.C'est un prodigieux assemblage des inventions les plus diverses; mais c'est une machine volante très inférieure à son ainée .
Avec 2 moteurs de 20 cv. chacun cet appareil dont le poids à vide ne dépassait pas 260 kg. ne parvint qu'à voleter sur 200 mètres. Le perfectionnement mécanique n'avait pas même su conserver la première performance.
Bien que parti d'essais fort concluant, Ader semble avoir sous-estimé l'importance du vent relatif comme auxiliaire de la sustentation. L'AVION n°III prit le départ sur une piste circulaire; il ne pouvait qu'atterrir en crabe s'il ne bouclait pas exactement le circuit et c'est ce qui advint.
Clément Ader n'en reste pas moins l'ancêtre de l'aviation ainsi que son prophète car il entrevit son rôle stratégique tel qu'il apparait aujourd'hui.
C'est  pour suivre ces premiers essais de vol que M. Freycinet, alors ministre de la guerre, institua la première "Commission permanente" embryon  du ministère de l'air
C'est enfin à Clément Ader que nous devons le terme d' << AVION>>

Caractéristiques de l'EOLE I

Envergure..........................15 m.
Longueur............................ 6 m. 50
surface portante.................28 m²
Poids à vide........................226 kg
.




 Caractéristiques de l'AVION n°III

Envergure............................................15 m.
Poids à vide........................................260 kg.
Poids avec pilote.................................400 kg.

Deux moteurs à vapeur " Ader " de
 20 cv. chacun.
Train: tricycle roue en queue.
Les deux hélices indépendantes et tournant en sens contraire devaient assurer l'axe de lacet par écart de régime.


Club d'Aéromodélisme de l'aude et de la région de Carcassonne - Languedoc Roussillon
© Amicale Audoise d'Aéromodélisme & Voitures RC - 2017 - 11610 PENNAUTIER 5 rue Jean Sébastien Bach
 Téléphone :  0610550155   mail : contact-aaavrc@amaudelisme.fr   facebook : AAAVRC
avions radiocommandés, hélicoptères radiocommandés, planeurs radiocommandés, drônes.